5 questions posées à Jacques BARTHELEMY, Board Member du Club by THCC (commission consultative)


Comment vivez-vous la crise COVID depuis le début 2020 ?

C'est les montagnes russes émotionnelles et économiques.

La stupeur et la dureté du premier confinement, pendant lequel nous n'avons eu presque aucune aide a été comme un éclair dans le brouillard.

Beaucoup de choses que nous croyions stables se sont révélées fragiles. Nos repères ont été malmenés. Nous en avons profité pour nous ré-inventer et nous avons osé tout remettre à plat, sans aucun état d'âme et sans nous épargner.

Le rebond a la sortie du premier confinement a été exceptionnel.

Le deuxième confinement a été plus difficile à vivre car il était plus injuste (la vie continuait dans beaucoup de secteur) et que sa durée était beaucoup plus longue

Par contre nous avons été clairement aidé mais cela a surement facilité une certaine léthargie.

La reprise a été toute aussi bonne mais dans nos cerveaux s'est maintenant ancrée une certaine méfiance sur l'avenir.

L'impact sociétal est encore peu mesuré mais il est sévère sur nos professions.

Nous sortons à la fois fragilisés par cette période qui aura stoppé pendant presque 1 an 1/2 le développement et touché de nombreux hôtels,

mais nous en sortons aussi plus forts encore, plus agiles et en ayant développer des systèmes d'adaptation salvateurs.

Quelles actions avez-vous mis en place depuis 2020 au sein de vos établissements / votre groupe ?

Nous avons assisté nos membres pendant tous ces périodes en leur donnant des conseils pragmatiques et opérationnels.

Nous avons fait évolué nos marques et nos signatures (Cosy Places by Charme & Caractère)

Nous avons mis en place le premier système de réservation en temps réel sans commission

Nous avons préparé le lancement de notre programme de fidélité, qui ne coûte absolument rien aux hôteliers, qui leur permet de noter leurs meilleurs clients et qui donne une belle place aux influenceurs.

Nous avons renforcé nos organisations régionales et en même temps renforcé notre équipe de pilotage.

Nous avons refait tous nos sites internet

et nous avons proposé à nos hôteliers de payer la cotisation de leur choix cette année, leur laissant le choix de ne rien payer, de payer 25, 50 ou 100% de leur cotisation.

Et vous savez quoi : plus de 80% ont décidé de payer l'intégralité de leur cotisation, voir plus ...

Comment voyez-vous l'avenir de l'hôtellerie ?

Je suis confiant, même si le COVID a été un accélérateur.

La qualité ressentie par les clients ne se mesurera plus exactement sur les mêmes critères qu'avant.

Leur choix de réservation ont aussi évolué.

Le modèle des gros porteurs en milieu urbain va certainement durablement souffrir.

Toute la partie business et séminaires va être impacté sur de longues années.

Les choix vont se porter sur des structures moyennes ou petites, avec des surfaces et équipements plus généreux, des adresses personnalisées,

des établissements plus respectueux du développement durable, équilibrant une grande qualité d’accueil humain mais aussi des facilités technologiques indispensables.

Là où certains vont devoir investir dans la personnalisation et l'humanisation de leurs maisons, d'autres devront moderniser et ouvrir leur porte à la technologie.

Charme & Caractère est fabuleusement bien placé au regard de son positionnement naturel et facilement compréhensible, pour cette période post-covid.

Il faut que les hôteliers investissent dans l'immatériel : leur site, leur photos, leurs vidéos, leur SEO, leur image, leur communication, leur PMS ...

Les problèmes de personnel, de recrutement et de motivation des équipes sera aussi au centre de l'évolution de nos métiers.

Les salaires monteront et les prix aussi et/ou les organisations de fonctionnement seront revues en réduisant parfois les moments de présence mais en renforçant la qualité de ceux-ci.

Selon vous quelles sont les 3 difficultés / challenges que l'hospitalité va rencontrer ?

1) L'humain : Comment continuer à motiver et recruter des équipes dans un environnement sociétal qui creuse encore plus les différences.

Entre ceux qui sont dans des bureaux avec des aménagements de plus en plus souples, du télétravail ...

et ceux qui sont en premières lignes sur des métiers très impliquant physiquement (il n'y a pas que notre secteur).

L'argent ne suffira pas. Il faudra ré-inventer nos organisations et les plannings de nos équipes pour qu'ils puissent profiter d'une petite partie de ces évolutions sociétales.

2) L'équilibre Humain / Technologie : Souvent en déséquilibre d'un côté ou de l'autre de ces exigences, il va falloir harmoniser ce rapport

et apprendre à sortir de notre zones d'habitudes et de confort.

3) Les successions et cessions d'entreprises : comment garder la valeur des actifs dans une période si troublée, comment permettre aux acquéreurs d'acquérir, comment permettre aux jeunes générations d'être des acteurs de demain ???

Pour vous, quel est l'intérêt pour un groupe tel que le vôtre de rejoindre THCC ?

Comme ils peuvent le faire en rejoignant une organisation comme la nôtre (Charme & Caractère) mais à un niveau encore plus éclectique et varié,

ils ne seront plus seuls et seront stimulés en permanence par la communauté.

Ils aurons accès à des experts dans tous les domaines et pourront tirer profit des partenaires de la communauté.

THCC, comme C&C sur un autre niveau et de manière opportunément complémentaire, permet de répondre à la question :

Comment rester indépendant mais ne pas être seul ?



Merci de votre investissement à nos côtés, Jacques !




134 vues0 commentaire